LES CHAudiÈRES Comment choisir son installation ? Selon la nature de votre projet, qu’il s’agisse d’une construction, d’une rénovation ou simplement de la nécessité de remplacer votre chAudière, vos besoins et contraintes pourront induire votre choix. Vous pourriez par exemple bénéficier du choix du gaz de ville ou bien ne pas y avoir accès. L’espace disponible pour votre installation de chauffage influencera aussi votre choix. Dans un espace réduit, vous serez certainement amené à vous orienter vers une chAudière murale. Les besoins de votre ménage vont être également décisifs. Quels sont vos besoins en eau chaude sanitaire? Quelle puissance est nécessaire ? ChAudière à condensation Avec l’entrée en vigueur de la réglementation ErP, ce type de chAudière est devenu la norme. La chAudière à condensation a pour but d’atteindre un rendement supérieur à une chAudière classique grâce à la récupération de la chaleur résiduelle contenue dans la vapeur d’eau des gaz de combustion qui s’évacue normalement via un tubage de cheminée. L’énergie ainsi récupérée permet d’augmenter le rendement des chAudières de +/- 10%-15%. ChAudière murale ou sol ? En fonction de la place dont vous disposez, vous pouvez opter pour une chAudière murale ou une chAudière au sol. Les chAudières murales prennent très peu de place et conviennent particulièrement bien pour un petit logement ou un appartement. La plupart des chAudières murales fonctionnent sans cheminée. Les chAudières au sol sont plus imposantes mais une durée de vie plus élevées. Technique de la condensation La technique de la condensation permet de récupérer , grâce à un échangeur surdimensionné, la chaleur latente contenue dans la vapeur d’eau produite par la combustion du gaz ou du mazout. Comme la quasi totalité de l’énergie est utilisée, la chAudière à condensation a un rendement bien supérieur à celui des chAudières classiques. Elle vous permet de réaliser de 30 à 40% d’économies d’énergie, par rapport à une chAudière classique de la précédente génération. 30 à 40% d’économies d’énergie = 30 à 40% de la facture d’énergie ! Directive ErP Le 26 septembre 2015, la directive de l’Union européenne sur les produits liés à l’énergie, connue sous l’abréviation anglaise ErP (energy-related products), est entrée en vigueur. Elle établira une série de critères obligatoires sur l’efficacité énergétique et les émissions, qui s’appliqueront à l’ensemble des chAudières et des systèmes de chauffage installés à partir de cette date. Conçue pour vous aider à choisir la solution de chauffage et de production d’eau chaude qui convient le mieux à votre habitation, cette réglementation prévoit également que les produits devront être munis d’étiquettes énergétiques indiquant leur efficacité et leur performance. Comme dans le système bien connu pour les articles électroménagers tels que les lave-linge ou les réfrigérateurs, ces étiquettes ou labels feront apparaître la classe d’efficacité des appareils, qui pourra être comprise entre G et A++ pour les chAudières et entre G et A pour les réservoirs d’eau chaude. Dans le sillage de ces nouveautés, il ne sera en outre plus permis d’installer une chAudière atmosphérique / non condensation, sauf dans une exception. Les chAudières à condensation, qui offrent une efficacité énergétique beaucoup plus élevée, deviendront donc la norme pour la plupart des petites et moyennes installations. I = Nom du fabricant II = Nom de l’appareil et référence du modèle Radiateur = Symbole représentant le chauffage à G = Catégorie de rendement de A++ l’appareil de chauffage 51 dB = Niveau d’émissions sonores de la chAudière mixte Robinet = Symbole représentant le profil de puisage de la production d’eau chaude A à G = Catégorie de rendement de la production d’eau chaude sanitaire 25 kW = Puissance calorifique nominale de la chAudière mixte Pagina 476

Pagina 478

Heeft u een magazine, modernmedia of internet onderwijscatalogi? Gebruik Online Touch: catalogus online plaatsen.

Catalogue 2018 Lees publicatie 10060Home


You need flash player to view this online publication