LA VENTILATION Ventiler, qu’est-ce que cela veut dire ? Saviez-vous que nous passons en moyenne 70 % de notre temps entre quatre murs ? Cela peut sembler beaucoup, mais faites le calcul. La journée, nous travaillons à l’intérieur, le soir, nous vivons également à l’intérieur et la nuit, nous dormons entre nos quatre murs. La majeure partie de notre vie se déroule donc à l’intérieur. En soi, cela ne pose pas de problème. Encore faut-il bien ventiler. L’humidité (issue de la transpiration, la respiration, la cuisine et la douche) dans la maison produit non seulement de la condensation, mais favorise également l’apparition de moisissures et des odeurs désagréables. Le risque de problèmes sanitaires tels que maux de tête, allergies, sensation d’oppression et rhume chronique augmente si la ventilation n’est pas suffisante. Pour avoir de l’air sain dans votre habitation, il est donc important de ventiler. Ouvrir la fenêtre pendant quelques minutes n’est pas suffisant. L’air frais extérieur disparaît dès le moment où vous refermez la fenêtre. Il est donc important de ventiler 24 heures par jour. Isoler = ventiler Aujourd’hui, les maisons sont de mieux en mieux isolées. Et c’est une évolution profitable, tant pour l’environnement que pour votre portefeuille. Le désavantage, c’est que l’air circule moins bien. Un système de ventilation bien conçu est donc indispensable. Dans une habitation étanche à l’air, l’air frais ne peut pas circuler de l’extérieur vers l’intérieur. D’autre part, l’air intérieur ne peut pas être évacué. Et cela, c’est une évolution désavantageuse. Une bonne isolation est importante, mais une bonne ventilation l’est tout autant ! C’est même essentiel pour un climat intérieur sain. C’est pour cette raison qu’une nouvelle construction bien isolée est toujours équipée d’un système de ventilation qui permet de réguler de manière contrôlée la circulation d’air dans la maison. Différents systèmes de ventilation Chaque habitation est différente, et chaque système de ventilation doit remplir des exigences différentes. La surface et la division d’une maison constituent à cet égard des facteurs importants. Il existe en outre une grande différence entre une nouvelle construction et une maison existante. Les deux systèmes de ventilation les plus utilisés sont : Système C et Système D. Système C : avec un système C, l’air frais est amené de façon naturelle via des grilles dans les châssis de fenêtres dans les pièces de vie et dans les chambres à coucher. Un ventilateur extrait l’air humide et vicié de la cuisine, de la salle de bains, du débarras et des toilettes. Système D : avec un système D, les flux d’air sont commandés de manière entièrement mécanique et le volume d’air frais amené et d’air vicié extrait est continuellement égal. On parle dès lors d’une ventilation équilibrée. La plus-value du système D réside dans la récupération de chaleur. Un échangeur de chaleur intégré permet de récupérer l’énergie calorifique de l’air évacué des pièces humides et de l’injecter à l’air frais amené aux pièces sèches. L’air de pulsion préchauffé permet de créer un climat intérieur confortable et de réaliser une économie appréciable sur votre facture énergétique. Pagina 634

Pagina 636

Voor drukwerk, online gebruiksaanwijzingen en onderwijsmagazines zie het Online Touch online publisher CMS systeem. Met de mogelijkheid voor een webwinkel in uw reclamefolders.

Catalogue 2018 Lees publicatie 10060Home


You need flash player to view this online publication